Burkina Faso :Attribution de parcelles sous la Transition : Plusieurs irrégularités révélés par la Cour des comptes

0
784

Attribution de parcelles sous la Transition : Plusieurs irrégularités révélés par la Cour des comptes

Dans notre parution version papier de l’oeil du Faso N°08 du 1er mars 2016, nous faisions cas de comment l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida s’était octroyé de façon irrégulière un terrain avec l’onction de la SONATUR, Société nationale d’aménagement des terrains urbains. Eh bien, le rapport de la cour des comptes rendu public ce 25 janvier 2018 et remis au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré vient confirmer notre article quant au manquement concernant l’attribution des parcelles sous la Transition. En effet, La cour des compte, dans son rapport a constaté 18 cas « d’irrégularité » sur la période 2014-2015. Entre autre, elle note l’absence de procédure transparente dans la gestion des parcelles. Selon l’institution, les critères de sélection restent floues et c’est la direction commerciale qui en a la charge sous la supervision du Directeur Général. Par ailleurs, la société nationale d’aménagement des terrains urbains « ne reverse » pas la TVA sur les avances payées par les clients selon le rapport qui constate l’absence de texte règlementaire accordant cette prérogative à la SONATUR. « la SONATURE attend que les clients aient soldé avant de procéder à la déclaration et au versement de la taxe collectée », dit le rapport. Comme exemple, la cour des compte a mis à nu l’attribution d’une parcelle, dont la superficie et le prix du mètre carré ont été décidés par le ministre des infrastructures, de l’habitat et de l’urbanisme (Réné Bagoro, actuel ministre de la justice) sur instruction de la présidence du Faso. Ce cas, sans doute devrait concerner le scandale de parcelles à Ouaga 2000, où l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida était soupçonné de s’être fait octroyer un terrain de 8000 mètres carrés en sous évaluant le prix du mètre carré. Outre ce cas, la cour des comptes revèlent plusieurs autres cas irrégularités constatées pendant la Transition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here