Burkina Faso : Affaire Naïm Touré < Une baliverne selon Me Prosper Farama >

0
105

#BurkinaFaso : Affaire Naïm Touré, « une baliverne » selon Me Prosper Farama

Ceci est un extrait d’un entretien de nos confrères de la Radio Liberté de Ouagadougou avec l’avocat du blogueur Naïm Touré.

Radio liberté : Après avoir pris connaissance du dossier, Naïm Touré risque –t-il gros dans cette affaire ?

Me Prosper Farama : Écouter, ce n’est pas un dossier. Vous m’excusez de la vulgarité du terme mais c’est du n’importe quoi. Je pense que la justice à autre chose à faire que d’aller fouiner dans les pages Facebook des Burkinabè, autour desquelles, il faut chercher des appels à la révolte. Si le simple fait d’opiner sur l’évacuation d’un agent blessé est suffisant pour entrainer la révolte de nos Forces de Sécurité et de Défense, je pense que nous sommes en danger. Je pense que si quelque chose aurait dû entrainer la révolte, c’est bien la non- évacuation de l’élément et non le fait que l’on interpelle le gouvernement sur son incurie par rapport à ses actes.

Radio Liberté : Donc, pour vous, cette poursuite ne vaut vraiment pas la peine ?

Me Prosper Farama : Pour moi, c’est une baliverne. Il faut le dire simplement ainsi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here