Zimbabwe : le Président Emerson Mnangagwa échappe à un attentat à la bombe

0
299

Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa a échappé samedi à un  attentat à la bombe qui a visé une réunion électorale à laquelle il participait à Bulawayo (sud) et fait plusieurs blessés, dont au moins un des deux vice-présidents du pays.

Evacué sain et sauf après l’explosion, le président  a rapidement déclaré à la presse « Je suis habitué à ces tentatives ». Un object « a explosé à quelques centimètres de moi, mais ce n’était pas mon heure », a-t-il ajouté.

A un mois des élections générales, Emmerson Mnangagwa, candidat à la présidentielle sous les couleurs du parti au pouvoir, la Zanu-PF, a immédiatement condamné la violence et appelé ses compatriotes au calme.

« Cette campagne se déroule dans un climat libre et pacifique, nous ne permettrons pas que cet acte lâche perturbe notre marche vers les élections », a-t-il écrit sur Twitter.

Selon le chef de l’Etat ses deux vice-présidents, Constantino Chiwenga et Kembo Mohadi, présents à ses côtés à cette réunion de campagne, ont été atteints par la déflagration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here