27e du FESPACO: les grands axes déclinés à Dakar

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...
Le délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), Alex Moussa SAWADOGO, a décliné les grandes articulations de la 27e édition, le 28 juin 2021 à Dakar au Sénégal, à l’occasion d’une conférence de presse.
Pour le délégué général du FESPACO, Alex Moussa SAWADOGO, le nombre élevé de films à la clôture des inscriptions est un signe révélateur du dynamisme de la filière du cinéma et de l’audiovisuel dans les pays africains.
Selon lui, la 27e édition est structurée en cinq volets dont la sélection officielle, la sélection parallèle, le Marché international du cinéma et de la télévision africains (MICA), le FESPACO pro et le côté off du festival.
Il a expliqué que la compétition officielle est repartie en cinq sections, au nombre desquelles la compétition fictions long et court métrage, la compétition des séries TV, la compétition des films des écoles africaines de cinéma.
Monsieur Sawadogo a soutenu qu’il y a au total 80 films en compétition qui seront appréciés par sept jurys.
Le délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), monsieur Alex Moussa Sawadogo, a décliné les grandes articulations de la 27e édition, ce 28 juin 2021 à Dakar au Sénégal, à l’occasion d’une conférence de presse.
Pour le délégué général du FESPACO, le nombre élevé de films à la clôture des inscriptions est un signe révélateur du dynamisme de la filière du cinéma et de l’audiovisuel dans les pays africains.
A l’en croire, la 27 e édition est structurée en cinq volets dont la sélection officielle, la sélection parallèle, le Marché international du cinéma et de la télévision africains (MICA), le FESPACO pro et le côté off du festival.
Il a expliqué que la compétition officielle est repartie en cinq sections, au nombre desquelles la compétition fictions long et court métrage, la compétition des séries TV, la compétition des films des écoles africaines de cinéma.
Monsieur Sawadogo a soutenu qu’il y a au total 80 films en compétition qui seront appréciés par sept jurys.
Œil Du Faso
DCPM/ MCAT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso: le MPS et l’UNIR/PS s’unissent pour renforcer le sankarisme

C'est officiel, le parti de l'œuf de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA et celui de Yacouba Isaac ZIDA dirigé par le Pr Augustin LOADA ne...

5e Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats distingués à Kosyam

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 mardi 2021 la journée de l’excellence scolaire pour l’année 2021 au palais...

Fermeture des frontières : Le conseil de l’économie informelle sensibilise plaide pour leur réouverture

Le Conseil national de l’économie informelle (CNEI-BF) était chez le Mogho Naaba dans la matinée du 3 août 2021. Objectif, présenter le bureau national...

Devoir de redevabilité : le Conseil Régional du Centre dresse son bilan

Le Conseil Régional du Centre a fait le bilan de ses activités de 2016 à 2021, ce mardi 3 août 2021 à Ouagadougou. Un...

Vous aimeriez aussi