2e congrès des Avocats de l’UEMOA : pour une justice débarrassée de la corruption

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a présidé ce matin, la cérémonie d’ouverture du 2e congrès des Avocats de l’organisation sous régionale.

Cette rencontre, qui réunit les avocats des barreaux des huit pays membres de l’UEMOA est placé sous le thème : « Justice et corruption ».

«C’est un thème qui est non seulement d’actualité mais c’est un thème qui est transversal », a déclaré le chef de l’Etat à la presse, à l’issue de la cérémonie d’ouverture.

« J’espère qu’au sortir de cette rencontre, les différentes orientations qui vont être faites vont permettre de prendre des dispositions qui nous permettent toujours de mener cette lutte contre la corruption qui gangrène le développement de nos différents pays », a souligné le président du Faso.

Pour Roch Marc Christian Kaboré, dans la lutte contre la corruption, « la première base, c’est le comportement même de l’homme à dire non à la corruption et de pouvoir avancer ».

Le bâtonnier burkinabè, Me Paulin Salambéré a salué l’engagement du président du Faso aux côtés des acteurs de la justice. « Votre présence à cette cérémonie est la marque de l’intérêt que vous portez à la justice et à ceux qui sont chargés de la faire vivre au quotidien », a soutenu Me Salambéré. Il a invité tous les acteurs de la justice à « l’impérieux devoir de travailler en synergie pour une justice débarrassée de la corruption ».

Pour le président de la Conférence des Avocats de l’UEMOA, le bâtonnier du Togo, Me Sédjro Koffi Dogbéavou, il est temps pour les avocats de l’espace communautaire d’écouter leur conscience et de faire preuve de discernement. Il a également salué la présence et le soutien du président du Faso, comme « une marque d’estime profonde à leur corporation ».

Outre les échanges sur le thème, ce 2e congrès des Avocats connaitra également le renouvellement des instances de l’Organisation.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

UNIR/PS : Assemblée générale d’explication et d’information du processus de fusion au Sanguié

Assemblée générale d'explication et d'information du processus de fusion au Sanguié Les militants à la base dans le Sanguié adhèrent au processus   Le comité paritaire de...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri Jean Paul  Ramdé, Boureima Zio et Isabelle  Tall ne sont...

Burkina Faso : compte rendu du conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le mercredi 13 octobre 2021, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Grand banditisme à Ouagadougou :13 personnes dont un élément des FDS aux arrêts

Le Commissariat central de police de la ville de Ouagadougou et le service régional de la police judiciaire du Centre ont conjointement animé une...

Vous aimeriez aussi