Audience à la présidence : Eddie KOMBOIGO chez le président du Faso Rock KABORE

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Le chef de file de l’opposition politique, Eddie KOMBOIGO a été reçu en audience ce vendredi 12 mars 2021 à kossyam par le président du Faso pour parler de la réconciliation nationale, de la sécurité et de la relance économique.

« Après notre prise de fonction comme chef de file de l’opposition politique, notre première reflexe a été de demander audience au chef de l’Etat pour échanger sur les grandes questions comme la réconciliation nationale et la sécurité », a déclaré Eddie KOMBOIGO à sa sortie d’audience. Il indique qu’il est venu comprendre la vision du chef de l’Etat de la réconciliation nationale et le délai qu’il a donné pour que cette réconciliation ait un impact.

Pour le chef de file de l’opposition politique, le président du Faso s’exprime rarement sur la question de la réconciliation après les élections. Il souhaite qu’il s’exprime d’avantage pour que les populations sachent sa bonne foi et sa volonté d’aller à une réconciliation nationale et à une cohésion sociale. «  Le président nous à rassurer que les jours à venir il y aura des actes fort ».

Le second point de la rencontre avec le président du Faso est selon le chef de file de l’opposition politique la sécurité. « Nous avions voulu savoir où on n’en était avec les forces de défense et de sécurité qui sont aux frontières, l’état des équipements des FDS », a-t-il confié. « Le chef de l’Etat nous a rassuré que nos FDS étaient bien équipés pour faire face à l’ennemis ». Eddie KOMBOIGO dit qu’il a souhaité qu’une aide soit apportée aux familles des FDS donné pour la défense de la patrie.

Léa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

4e édition de la foire Burkin’daaga de l’association Burkina Wa-mêdo: Du 26 octobre au 1er novembre à Ouagadougou

L’association Burkina Wa-mêdo a organisé une conférence de presse le 28 juillet à son siège à Ouagadougou. L'objectif était...

Crise à la CENI: le MPC de Idrissa NOGO estime que l’opposition tente de déstabiliser les institutions de la république

Le Mouvement des peuples citoyens (MPC) de Idrissa Nogo, a animé une conférence de presse ce mercredi 28 juillet 2021 à Ouagadougou dans laquelle...

Dialogue national au Burkina: Me Hermann Yaméogo pose comme préalable la réconciliation nationale

Le mouvement rupture positive (Réconciliation, refondation, reprise) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur la situation nationale portant sur la réconciliation...

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : L’ULBF veut recruter 25 000 combattants pour la libération du pays

L’Union pour la libération du Burkina Faso (ULBF) a organisé une conférence de presse le mardi 27 juillet 2021 à Ouagadougou. Objectif, annoncer son...

9e édition du TAC : Les Premiers ministres burkinabè et ivoirien coprésident un Conseil conjoint de Gouvernements

Dans le cadre de la 9e conférence au sommet des chefs d'Etat du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte...

Vous aimeriez aussi