Burkina Faso : Le comité d’organisation du dialogue politique inclusif tchadien chez le ministre DIABRE

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Le ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale Zephirin DIABRE a reçu ce jeudi 28 octobre 2021 en audience une délégation du comité d’organisation du dialogue politique inclusif tchadien conduite par son premier vice président Saleh KEBZABO.

C’est dans le cadre de la préparation du dialogue politique inclusif tchadien qui se tiendra en décembre qu’une délégation du comité d’organisation du dialogue inclusif est au Burkina Faso. « Nous sommes là pour nous enquérir de la situation économique de notre pays le Tchad. On a décidé que aussi que la diaspora tchadienne fasse entendre sa voie »,  a déclaré le 1er vice président du comité d’organisation du dialogue politique inclusif tchadien.

Pour lui ce dialogue politique ne devrait pas concerné les tchadiens de l’intérieur uniquement.  » Nous sommes à l’écoute des tchadiens partout où qu’ils se trouvent« , a-t-il rassuré.  » Notre pays est arrivé à la croisée des chemins depuis la disparition tragique du président Deby, une nouvelle page de notre histoire s’est ouverte et tous les tchadiens sont appelés à apporter leur pierre ».

« Le ministre DIABRE nous a expliqué la démarche suivie par le Burkina Faso pour la grande rencontre du forum de la Réconciliation nationale qui devrait réunir près de 5000 délégués » s’est-il réjouis. Il dit avoir écouté avec grand intérêt l’explication du ministre d’État et que le Tchad va s’en inspirer.

Léa SAMA

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi