Burkina Faso : le président de la CENI remet son rapport de fin de mandat au président du Faso

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...
Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed BARRY, a remis son rapport de fin mission au président du Faso Roch Marc Christian KABORE ce lundi 26 juillet 2021 au palais de Kossyam.
« Nous sommes venus remettre au chef de l’Etat le rapport final des élections couplées générales de 2020″, a déclaré le président de la CENI à sa sortie d’audience. Selon lui, du contenu du rapport, l’organisation des élections couplées du 22 novembre 2020 n’a pas été facile dus essentiellement au contexte sécuritaire et sanitaire. Il rappelle également que le changement du code électoral à l’approche des élections n’a pas été à leur avantage. « La non stabilité législative du code électorale qui a été changé 3 fois en moins de 3 ans dont 2 fois dans la même année et la dernière en moins de 70 jours des élections ce qui n’a pas facilité le travail », a déploré Newton BARRY.
A l’en croire, les élections de novembre 2020 ont été « moins chères » que les précédentes. « Notre budget pour l’opération électorale est autour de 21 milliards. C’est à dire que nous avons fait moins cher que les élections de 2015 en matière de coût, malgré le contexte sécuritaire, sanitaire et le fait que les burkinabè de l’extérieur ont voté. Ainsi le ratio coût électeur est autour 6 dollars environ 3 000 F Cfa et en dehors du Rwanda, nous avons le coût le moins cher en matière d’opération électorale », a-t-il laissé entendre.
Des recommandations sur la stabilité législative et le coût de l’opération électorale pour les amoindrir encore plus ont été fait.
Léa SAMA
Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

UNIR/PS : Assemblée générale d’explication et d’information du processus de fusion au Sanguié

Assemblée générale d'explication et d'information du processus de fusion au Sanguié Les militants à la base dans le Sanguié adhèrent au processus   Le comité paritaire de...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri Jean Paul  Ramdé, Boureima Zio et Isabelle  Tall ne sont...

Burkina Faso : compte rendu du conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le mercredi 13 octobre 2021, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Grand banditisme à Ouagadougou :13 personnes dont un élément des FDS aux arrêts

Le Commissariat central de police de la ville de Ouagadougou et le service régional de la police judiciaire du Centre ont conjointement animé une...

Vous aimeriez aussi