Burkina Faso : l’UCRB présente la nouvelle convention sectorielle des transporteurs routiers

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

L’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a organisé une conférence de presse ce mercredi 3 mars 2021, durant laquelle, elle a porté à la connaissance de l‘opinion publique et des transporteurs de l’existence de la nouvelle convention et de sa mise en application.

La nouvelle convention sectorielle des transports routiers du Burkina Faso (convention révisée) du 27 Août 2020 porte sur essentiellement sur les grilles salariales et indemnitaires. Selon le président de l’UCRB, Brahima RABO, après les échanges, les employés ont concédé une augmentation de 5% à 25% sur les salaires de base des catégories E5, E6 et E7 au regard de la pertinence des arguments de la partie employé.

Pour lui, en ce qui concerne la grille indemnitaire, les employeurs après échanges les chauffeurs ont concédé 20% d’augmentation pour l’indemnité de transport ; 20% d’augmentation pour l’indemnité de sujétion et une augmentation de près de 120% pour l’indemnité de logement conformément  à la loi N°103-2015/CNT portant bail d’habitation privée sur le loyer au Burkina Faso.

« Notre métier comporte beaucoup de risques d’où la volonté des travailleurs d’obtenir une indemnité spécifique liée au risque », a déclaré le président. Il indique que les parties ont décidé de renforcer l’hygiène, la sureté, l’environnement, la sécurité et la santé au travail dans chaque entreprise de transport. Il a aussi souligné la présence remarquée de la CNSS pour le volet sécurité sociale.

Il a, par ailleurs remercié entre autres le gouvernement burkinabè à travers le ministre en charge des transports, la direction générale du travail, de la caisse nationale de sécurité sociale, du conseil national du patronat burkinabè et des employeurs à travers la Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina qui rassemble les structures de la convention collective en 2011.

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

4e édition de la foire Burkin’daaga de l’association Burkina Wa-mêdo: Du 26 octobre au 1er novembre à Ouagadougou

L’association Burkina Wa-mêdo a organisé une conférence de presse le 28 juillet à son siège à Ouagadougou. L'objectif était...

Crise à la CENI: le MPC de Idrissa NOGO estime que l’opposition tente de déstabiliser les institutions de la république

Le Mouvement des peuples citoyens (MPC) de Idrissa Nogo, a animé une conférence de presse ce mercredi 28 juillet 2021 à Ouagadougou dans laquelle...

Dialogue national au Burkina: Me Hermann Yaméogo pose comme préalable la réconciliation nationale

Le mouvement rupture positive (Réconciliation, refondation, reprise) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur la situation nationale portant sur la réconciliation...

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : L’ULBF veut recruter 25 000 combattants pour la libération du pays

L’Union pour la libération du Burkina Faso (ULBF) a organisé une conférence de presse le mardi 27 juillet 2021 à Ouagadougou. Objectif, annoncer son...

9e édition du TAC : Les Premiers ministres burkinabè et ivoirien coprésident un Conseil conjoint de Gouvernements

Dans le cadre de la 9e conférence au sommet des chefs d'Etat du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte...

Vous aimeriez aussi