BURKINA : le Comité de la jeunesse du secteur informel tient sa première journée des jeunes Hommes d’affaires

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Le Comité de la jeunesse du secteur informel du Burkina Faso a tenu sa première journée nationale des jeunes Hommes d’affaires ce jeudi 10 juin 2021 au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) à Ouagadougou. Cette première journée a été placée sous le patronage du ministre du Commerce Harouna KABORE.

« Quelle contribution des jeunes Hommes d’affaires au développement économique du Burkina Faso », tel était le thème de la première journée nationale des jeunes Hommes d’affaires du Burkina Faso. Cette première journée a été ponctué de différentes communications sur le thème et sur l’entreprenariat des jeunes et des femmes.

Selon le ministre du Commerce Harouna KABORE, cette journée vise à discuter des problématiques qui minent leurs différents secteurs d’activités et de se former pour relever l’ensemble des défis pour le développement de leurs activités. « Nous avons accompagnés le comité, parce que cela permet à des acteurs comme eux de jouer leur partition dans le développement économique de notre pays. Ils ont des thématiques qui tirent le Burkina Faso vers le haut », a déclaré le ministre KABORE.

Harouna KABORE, ministre n charge du commerce et patron de la journée nationale des jeunes Hommes d’affaires du Burkina Faso

Il rassure que son département continuera d’accompagner le Conseil National de la Jeunesse Burkina Faso (CNJ/BF), car ils sont très bien organisés et ils ont une bonne vision et une bonne compréhension des questions de leurs secteurs.

A en croire Moumouni DIALLA, président du Conseil National de la Jeunesse, le travail de la CNJ/BF est d’accompagner les jeunes de tout bord sans distinction. Il souligne que dans le secteur informel ce sont les jeunes qui ont plus des difficultés et cette journée voulue par le comité de la jeunesse du secteur informel a eu 2 volets. « Le premier a été un cadre de partage d’expérience et de partage d’opportunité et le second volet c’était la formulation des recommandations à l’endroit de l’autorité en vue de trouver des solutions ».

Moumouni DIALLA, président du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso

Pour lui, les jeunes ont eu des échanges franches et productives avec les différentes structures financières qui étaient présentes. « Le cadre a motivé d’autres et permis à certains de nourrir un grain d’espoir. C’est une journée exceptionnelle que le CNJ/BF va continuer d’accompagner pour que l’employabilité des jeunes soit une réalité », a-t-il conclu.

Léa SAMA

Œil Du Faso

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina : Abdoul Karim SANGO et les étudiants de Nazi Boni échangent sur le passage à la Ve République

Abdoul Karim SANGO, président du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), a animé une conférence publique le samedi 12 juin 2021 à l’université Nazi...

Création des forces spéciales par le Président du Faso: Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard.

Ceci est une déclaration du Pr Abdoulaye SOMA, Président du mouvement Soleil d'avenir sur la création des forces spéciales. Je salue la création des forces...

MOUVEMENT SENS : Le mouvement SENS déroule ses objectifs

Le mouvement SENS a tenu une Assemblée Générale Souveraine. Cette cérémonie qui a débuté le vendredi 11 juin à été clôturée ce jour samedi...

ATTAQUE DE SOLHAN : Les populations de Dori et Djibo expriment leur mécontentement

Les populations de Dori et Djibo ont manifesté ce jour 12 juin. Les uns pour demander plus de sécurité pour le Sahel, les autres pour...

Vous aimeriez aussi