Burkina : le forum des libéraux explique la sociale démocratie et le social libéralisme

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Le forum des libéraux du Burkina a organisé un panel de haut niveau sur le thème « Rôle et place des idéologies politiques au Burkina. Quelles frontières entre sociale démocratie et social libéralisme ? », ce samedi 10 avril 2021 au Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC) à Ouagadougou. Le panel était placé sous le parrainage du Ministre des mines des carrières et de l’énergie Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO.
Entre la sociale démocratie et le social libéralisme, il existe bel et bien une différence, mais cela n’est pas perceptive par le commun des burkinabè. C’est fort de ce constat que le forum des libéraux du Burkina a tenu à mettre tous les burkinabè au même titre d’information à travers un panel de haut niveau. Les panélistes ont expliqué aux participants la définition de la sociale démocratie et du social libéralisme.
« La sociale démocratie et le social libéralisme ne sont pas radicalement opposé », a fait savoir Abdoul Karim SAIDOU, panéliste. Il indique que ce sont des idéologies qui ont tenté de faire une synthèse entre le socialisme synthétique au communisme et le libéralisme pur et dur. « Du point de vue politique on comprend que ces 2 idéologies ont en commun le fait d’accepter le libéralisme sur le plan politique, le multipartisme, les droits humains, la séparation des pouvoirs. Et sur le plan social, le fait de prendre en compte le droit des personnes les plus vulnérables », a-t-il déclaré.
« Il n’y a pas une voie pour le développement du Burkina Faso, ni de mimétisme. Les africains doivent trouver leur propre », a dit le Ministre des mines, des carrières et de l’énergie Bachir Ismaël OUEDRAOGO. Il rappelle que le socialisme, le communisme viennent de l’Europe. Il suggère que les africains en général et le Burkina Faso en particulier pense à des mécanismes malgré les différentes idéologies pour développer le Burkina et créer de l’emploi pour les jeunes.

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi