Burkina : Plus de 455 milliards de F CFA pour Programme d’urgence pour le Sahel (PUS)

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a annoncé lors d’une conférence de presse ce lundi 12 juillet 2021 que le Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) a un coût de plus de 455 milliards de F CFA et couvre désormais six régions à savoir le Sahel, le Nord, le Centre-Nord, l’Est, le Centre-Est et la Boucle du Mouhoun.

Selon le MPP, plus de 6 000 hectares de terre cultivable a été mis à la disposition des personnes déplacées internes (PDI), 200 T d’engrais, la reconstitution du cheptel et leur vaccination. Ainsi le gouvernement assure le déroulement du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) qui couvre désormais six régions que sont le Sahel, le Nord, e Centre-Nord, l’Est, le Centre-Est et la Boucle du Mouhoun.

D’un coût global estimé à plus 455 milliards de F CFA, il prend en compte la mise en œuvre des volets socioéconomiques, de l’administration locale, de la défense et de la sécurité publique.

Le parti a rappelé que la sécurité est un secteur prioritaire et le gouvernement depuis l’adoption de la loi de programmation militaire en 2018, a mobilisé plus de 800 milliards de FCFA pour équiper les forces armées et de sécurité et renforcer leurs capacités opérationnelles et morales.

« Cet effort budgétaire a permis à nos FDS de monter en puissance. Mieux un cadre juridique de renforcement de la lutte contre le terrorisme a été mis en place en 2020, facilitant l’association des populations à l’effort de nos FDS à travers une loi et des textes réglementaires qui créent les Volontaires pour la Défense de la Patrie », a souligné le parti au pouvoir.

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Coopération Burkina Faso-Niger : tête-à-tête entre les présidents Bazoum et Kaboré

En visite d’amitié et de travail au Burkina Faso, le président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, s’est...

FESPACO 2021 : la France pour « une coopération à la hauteur des enjeux du FESPACO »

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce matin en audience, la ministre française déléguée auprès du Premier ministre, chargée de...

UNIR/PS : Assemblée générale d’explication et d’information du processus de fusion au Sanguié

Assemblée générale d'explication et d'information du processus de fusion au Sanguié Les militants à la base dans le Sanguié adhèrent au processus   Le comité paritaire de...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri Jean Paul  Ramdé, Boureima Zio et Isabelle  Tall ne sont...

Burkina Faso : compte rendu du conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le mercredi 13 octobre 2021, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Vous aimeriez aussi