Coopération/Burkina Faso-Banque Mondiale : Rendre la justice accessible

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Le Premier Ministre a reçu en audience ce lundi 29 mars 2021 la Représentante  Présidente de la Banque Mondiale, Maimouna Mbow Fam, à Ouagadougou. Cette rencontre a pour objectif la revue du portefeuille de projet.

Dans le but de réaliser dans les délais et de façon efficace des actions à effet directs sur les populations pour l’amélioration de leurs conditions de vie, le Premier ministre a reçu en audience la représentante Présidente de la Banque mondiale. Les deux parties ont échangé sur les orientations stratégiques du nouveau Référentiel National de Développement en cours d’élaboration, les résultats attendus pour la première année de mise en œuvre de l’Allocation Prévention et Résilience(PRA) et l’examen des conditions d’une mobilisation accrue des financements du Groupe de la Banque mondiale notamment l’amélioration du CPIA et la performance du portefeuille. Pour la Représentante Présidente de la Banque Mondiale, Maimouna Mbow Fam, cette rencontre vient à point nommée car la double crise sécuritaire et sanitaire(Covid19) a rendu le contexte compliqué. « Compte tenu de tous ces éléments, il est nécessaire pour la Banque mondiale  de réorienter ses stratégies  vers les priorités du gouvernement Burkinabé »a souligné Maimouna Mbow Fam. Selon le Ministre de l’Economie, des finances et du développement, Lassane Kaboré, les questions liées à la gouvernance, à l’accessibilité de la justice et l’accélération des procès ont été aussi à l’ordre du jour.

Wendyam

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA : le nouveau bureau se présente au président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et...

Burkina Faso: le MPS et l’UNIR/PS s’unissent pour renforcer le sankarisme

C'est officiel, le parti de l'œuf de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA et celui de Yacouba Isaac ZIDA dirigé par le Pr Augustin LOADA ne...

5e Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats distingués à Kosyam

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 mardi 2021 la journée de l’excellence scolaire pour l’année 2021 au palais...

Fermeture des frontières : Le conseil de l’économie informelle sensibilise plaide pour leur réouverture

Le Conseil national de l’économie informelle (CNEI-BF) était chez le Mogho Naaba dans la matinée du 3 août 2021. Objectif, présenter le bureau national...

Vous aimeriez aussi