Cote D’Ivoire : Affaire « NCI » Voici la position du ministre de la Communication, Amadou Coulibay

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Exclusif ! – Affaire « NCI »

Voici la position du ministre de la Communication, Amadou Coulibay

Depuis le lundi 30 août 2021, une séquence de l’émission « La télé d’ici vacances » diffusée sur la NCI ( la Nouvelle Chaîne Ivoirienne ) et animée par le célèbre animateur Yves De M’Bella, a provoqué une onde de choc auprès des téléspectateurs, des internautes et particulièrement des personnes victimes de viol.

A la suite donc de cette affaire qui fait grand bruit actuellement en Côte d’Ivoire et dans la blogosphère mondiale, L’Intelligent d’Abidjan a joint ce mardi 31 août 2021, le ministre de tutelle c’est à dire le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibay, pour recueillir sa réaction.

« C’est regrettable et dommage qu’un thème aussi grave et sérieux que le viol, ait été traité avec autant de légèreté. Il y a un dispositif législatif et réglementaire qui existent dans notre pays. Il faut juste que nous apprenions à faire confiance au mécanisme dont l’Etat s’est doté pour réguler notre société notamment la HACA en ce qui concerne l’audiovisuel. La chaîne, mesurant la gravité de la situation a elle même, et en toute responsabilité, pris des mesures conservatoires dont je me félicite », a t’il confié à chaud.

Dans la matinée de ce mardi 31 août 2021, la direction générale de la NCI (la Nouvelle Chaîne Ivoirienne), a présenté officiellement ses excuses et l’animateur incriminé en a fait de même tout en demandant pardon aux téléspectateurs, aux internautes et aux personnes victimes de viol.

Un peu plus tard en fin d’après-midi, la HACA (Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle), réunie de façon extraordinaire par visioconférence, avait décidé de la suspension pour un mois de l’animateur Yves De M’Bella.

JT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi