Délinquance urbaine : Il simule son propre enlèvement pour soutirer 5.000.000 de FCFA à ses parents.

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Il s’agit d’un fait digne d’une œuvre cinématique hollywoodienne. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a mis en place un scénario d’enlèvement dans le but de soutirer une importante somme d’argent, cinq millions (5.000.000) de francs CFA, à ses propres parents. Pour parvenir à ses fins, il s’attache les services de quelques acolytes à qui il promet un montant de 500.000 FCFA chacun avec un rôle bien précis à jouer. S’appuyant sur le statut social de ses parents et ne se doutant point de l’attachement que ceux-ci ont pour sa propre personne, la scène de l’enlèvement est montée avec le concours de ses complices qui, ont fourni, entre autres le local, les armes à feu dont un pistolet automatique et un fusil de chasse, les cartes SIM sur lesquelles l’argent devrait être déposé, et le tout est filmé à l’aide de son propre téléphone portable.

La vidéo réalisée est envoyée à son frère aîné qui, dès réception, a déposé plainte auprès de la Brigade de Recherches du Commissariat de Police de Ouaga 2000.

Pour inquiéter davantage les siens, il se déporte à Kaya puis à Dori, tout en envoyant régulièrement des messages à son frère, l’informant qu’il est entre les mains de ses ravisseurs qui ont même placé une bombe sur lui.

En collaboration avec la Brigade Spéciale d’Investigation et de lutte Anti-Terroriste (BSIAT), la Gendarmerie Nationale et le Procureur du Faso près le Tribunal de Grand Instance Ouaga II, il a été interpellé avec trois (03) de ses acolytes. Plusieurs objets ont également été saisis notamment un pistolet automatique, un fusil de chasse, des téléphones portables, du cannabis et des blousons.

La Police Nationale traduit ses remerciements à tous ceux qui ont œuvré à l’atteinte de ce résultat. Elle invite par ailleurs les parents à plus de vigilance, d’attention et à être regardants sur les attitudes de leurs enfants.

 

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Coopération Burkina Faso-Niger : tête-à-tête entre les présidents Bazoum et Kaboré

En visite d’amitié et de travail au Burkina Faso, le président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, s’est...

FESPACO 2021 : la France pour « une coopération à la hauteur des enjeux du FESPACO »

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce matin en audience, la ministre française déléguée auprès du Premier ministre, chargée de...

UNIR/PS : Assemblée générale d’explication et d’information du processus de fusion au Sanguié

Assemblée générale d'explication et d'information du processus de fusion au Sanguié Les militants à la base dans le Sanguié adhèrent au processus   Le comité paritaire de...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri Jean Paul  Ramdé, Boureima Zio et Isabelle  Tall ne sont...

Burkina Faso : compte rendu du conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le mercredi 13 octobre 2021, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Vous aimeriez aussi