Energie Burkina/Ghana : l’expertise Ghanéenne pour renforcer la production d’énergie du Burkina

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, accompagné d’une délégation effectue du 12 au 16 mars 2021, une visite de travail au Ghana. Il s’agit pour le Ministre et sa délégation de s’inspirer de l’expérience Ghanéenne sur la production d’électricité avec des centrales à gaz mais aussi discuter avec les autorités de ce pays frère pour une exploitation optimale du réseau d’interconnexion Bolgatanga-Ouaga durant la période à forte demande en électricité (avril-juin) qui débute.

Les importations à travers les interconnexions avec le Ghana et la Côte d’ivoire représentent 67% du mix énergétique du Burkina Faso. Le coût élevé du kWh plombe l’économie et ne permet pas également aux entreprises nationales d’être compétitifs.

L’un des objectifs des autorités du Burkina Faso en charge de l’énergie est la diversification des sources d’approvisionnement et la recherche d’un outil de production performant, à moindre coût et respectueux de l’environnement.

Durant cette visite de travail, la délégation Burkinabè, va s’inspirer de l’expérience du Ghana pour renforcer la production interne nationale afin de réduire sa dépendance énergétique d’une part et également réduire le coût du kilowattheure d’autre part.

Pour cela, les centrales électriques à gaz naturel représentent une solution innovante pour le Burkina Faso. Afin de s’inspirer de l’expérience du Ghana, le Ministre en charge de l’Energie et sa délégation ont visité le 13 mars 2020, deux installations de la société Genser Energy, spécialisée dans la fourniture de solution énergétique durables et rentables. Il s’agit de centrales à Gaz respectivement à Damang (22.5MW) et à Wassa (35MW).

La délégation du Burkina Faso a été reçu le lundi 15 mars, par les Ministres en charge de l’Energie et celui des terres et des ressources naturelles du Ghana. Il s’est agi pour le Ministre et ses collaborateurs d’échanger avec la partie ghanéenne sur les projets d’importation du gaz naturel liquéfié (LGN) dans l’optique de la diversification des sources d’approvisionnement en énergie du Burkina Faso pour une réduction du coût du kWh au profit de l’industrie et des populations, mais également assurer la disponibilité de l’électricité à travers l’interconnexion Bolgatanga-Ouaga pendant la période à forte demande qui s’annonce.

 

Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Lutte contre le trafic illicite des drogues au Burkina Faso : un trafiquant stoppé par la Police Nationale.

Douze (12kg) kilogrammes de cannabis, c’est la quantité de drogue saisie à la date du 30 mai 2021, par l’Unité Anti-Drogue (UAD) de la...

Burkina : Abdoul Karim SANGO et les étudiants de Nazi Boni échangent sur le passage à la Ve République

Abdoul Karim SANGO, président du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), a animé une conférence publique le samedi 12 juin 2021 à l’université Nazi...

Création des forces spéciales par le Président du Faso: Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard.

Ceci est une déclaration du Pr Abdoulaye SOMA, Président du mouvement Soleil d'avenir sur la création des forces spéciales. Je salue la création des forces...

MOUVEMENT SENS : Le mouvement SENS déroule ses objectifs

Le mouvement SENS a tenu une Assemblée Générale Souveraine. Cette cérémonie qui a débuté le vendredi 11 juin à été clôturée ce jour samedi...

Vous aimeriez aussi