Facturation ONEA : la continuité de la fourniture d’eau, une nouvelle formule en gestation

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Burkina Faso : des secrétaires généraux du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) quitte le navire

OUEDRAOGO A. Rasmané, secrétaire Général provincial du YATENGA, KOALGA Eli (SG/OHG), BELEM Salif (SG/OULA),...

Jeudi 29 avril 2021, les premiers responsables de l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) étaient face à la presse pour donner plus d’éclaircissements sur la nouvelle donne en perspective annoncée par le ministre Nacro.

Depuis l’application du nouveau système de facturation de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) consistant à un prélèvement bimestriel de la consommation d’eau chez les clients, les plaintes ne cessent de croitre, certaines dénoncent des failles constatées au niveau des factures. Jusqu’à ce jour, le problème continue de faire des gorges chaudes au sein de l’opinion nationale.

Au cours du Conseil des ministres du 28 avril, le ministre de l’Eau et de l’assainissement, Ousmane Nacro, a pris l’engagement de « changer de formule » dans un délai de deux mois afin de juguler le problème.

« Le nouveau scénario supprime les estimations et retient que les relevés se feront une fois tous les deux mois; la consommation réelle de ces deux mois est simplement divisée en deux pour que la première moitié soit payée par le client; les deux factures auront des dates limites de paiement différentes pour tenir compte du pouvoir d’achat du consommateur, et les tranches sociales sont maintenues et le consommateur retrouve ses habitudes de consommation à partir de la lecture du compteur », a déclaré Alassoun Sori, PCA ONEA sur les conclusions d’un atelier qui s’est tenu à Koudougou les 14 et 15 avril 2021 du bilan de la mise en oeuvre du relevé bimestriel.

Concernant les tarifs, le DG de l’ONEA, Arba Jules Ouédraogo, précise que ce sont les tarifs appliqués depuis 2014 qui sont toujours en vigueur et qu’«il n’y a pas eu d’augmentation de tarifs ». i

 

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Ouagadougou: des populations de l’arrondissement 10 contre la destitution du Maire Jérémie SAWADOGO

Ce vendredi 14 mai 2021, des populations de l`arrondissement 10 de Ouagadougou ont pris d`assaut la mairie dudit arrondissement pour protester contre la décision...

MESSAGE DU MINISTRE D’ETAT, MINISTRE AUPRES DU PRESIDENT DU FASO CHARGE DE LA RECONCILIATION NATIONALE ET DE LA COHESION SOCIALE A L’OCCASION DE LA...

Notre pays le Burkina Faso, jadis considéré comme un havre de paix et de stabilité, fait face depuis 2016 à une crise multidimensionnelle marquée...

Burkina: Message du Médiateur du Faso aux communautés musulmanes et chrétiennes

  A l’occasion de la célébration conjointe de la fête de l’Aïd El fitr et de l'ascension, j'ai une pensée pieuse à l'endroit de l'ensemble...

PRÉSIDENTIELLE AU BENIN : Le président français passe un message

Suite à la réélection de Patrice Talon à la présidence du Bénin, le président français, Emmanuel Macron lui a adressé un message. C'était le...

Vous aimeriez aussi