Fête de l’Aïd El Kebir 2021 : Les fidèles musulmans de Ouagadougou étaient nombreux à la place de la Nation pour la prière

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Ce mardi 20 juillet 2021 est marqué par la célébration de l’Aïd El Kebir (Tabaski) au Burkina, tout comme dans les autres pays du monde. Comme à l’accoutumée, la place de la Nation était bondée de monde venus prier.

A 9h, la prière a commencé à la place de Nation. Les fidèles musulmans ne se sont pas fait prier pour se rendre à la Place de la nation de Ouagadougou. Cette prière qui a été dirigé par l’imam de la grande mosquée de Ouagadougou, Abdallah Ouédraogo a connu la présence de plusieurs autorités diplomatiques et politiques, notamment le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé et le Mogho Naaba Baongho.

Le Mogho Naaba présent à la prière

Ce dernier a invité les Burkinabè à travailler afin de faire du Burkina Faso une terre de bon vivre, où les considérations politiques ne devraient pas être mises en avant. Autre fait, c’était la présence des chrétiens à la prière, symbole du vivre-ensemble et de la tolérance religieuse.

Les chrétiens également ont effectués le déplacement à la place de la Nation

Abdallah Ouédraogo quant à lui, a insisté sur l’importance de pérenniser cette cohésion sociale et le vivre-ensemble au Burkina Faso. Comme le veut la tradition, un bélier a été sacrifié à la fin de la prière.

Le bélier sacrifié après la prière

Arnaud BAKOI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA : le nouveau bureau se présente au président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et...

Burkina Faso: le MPS et l’UNIR/PS s’unissent pour renforcer le sankarisme

C'est officiel, le parti de l'œuf de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA et celui de Yacouba Isaac ZIDA dirigé par le Pr Augustin LOADA ne...

5e Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats distingués à Kosyam

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 mardi 2021 la journée de l’excellence scolaire pour l’année 2021 au palais...

Fermeture des frontières : Le conseil de l’économie informelle sensibilise plaide pour leur réouverture

Le Conseil national de l’économie informelle (CNEI-BF) était chez le Mogho Naaba dans la matinée du 3 août 2021. Objectif, présenter le bureau national...

Vous aimeriez aussi