Guinée : un combat pour la quête de la présidence de la fédération guinéenne de football

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

 

Le congrès électif de la Feguifoot est prévu pour le 30 avril 2021 à Conakry. Déjà 2 candidats et pas des moindres se démarquent du lot. Il s’agit du président sortant, le richissime Mamadou Antonio Souaré qui fait face à Kerfala Person Camaradit KPC, homme d’affaires. 

KPC est un entrepreneur et hommes d’affaires de 51 ans (né le 8 mars 1970). Il est le président directeur général du groupe Guicopres dont il a fondé la société mère, Guicopres BTP, en 1998 ce qui lui vaut le surnom de « Roi du BTP » en Guinée.

KPC est aussi le président du mythique Club, Le Hafia Football Club, club de football guinéen basé à Conakry. Cette grande équipe africaine domina le football africain durant les années 1970. Le Hafia est le club guinéen qui a remporté le plus de championnat national avec 15 titres. Au niveau international, il a joué cinq fois le titre de champion de la Ligue des champions de la CAF, obtenant trois (3) succès, ce qui lui vaut d’être considéré par la IFFHS comme le huitième meilleur club africain au monde du XXe siècle.

Le président sortant de la feguifoot, en lice pour un second mandat, Mamadou Antonio Souaré 68 ans, (né le 10 mai 1952) est un homme d’affaires et dirigeant de football guinéen.

Il est le président de GBM (Groupe Business Marketing), l’un des plus grands groupes privés du pays, de la Guinea Airlines, de Guinée games mais également président du club de football du Horoya AC de Conakry, de la Fédération guinéenne de football. Il est également à la tête d’un groupe de médias exclusivement consacré au sport et à la culture : CIS (Culture-Infos-Sport) Médias, qui comprend une chaîne de télévision (CIS TV) et une station de radio (CIS Radio), basées à Conakry. 

En 2012, Mamadou Antonio Souaré rachète le Horoya Athlétic Club, un club historique football guinéen fondé en 1975 et basé à Conakry. Le Horoya détient le record de trophée du Championnat de Guinée (17) et de Coupe de Guinée (9), Super coupe de Guinée (5). Il détient 2 trophées majeurs de club africain, la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe et la Coupe de l’UFOA. 

La rivalité entre les 2 prétendants

Pour séduire le milieu sportif guinéen, Antonio Souaré président n’a pas lésiné sur les moyens. Un vaste investissement est lancé en 2015 pour créer l’Académie de Football Antonio Souaré ‘’AFAS’’. Il justifie cet investissement en ces termes : « les jeunes guinéens ont du talent, mais le football doit quitter la rue pour aller à l’école ». Cette école accueille des jeunes de 7 à 17 ans pour un régime de sport étude. Également à son actif le Centre Sportif et Hôtelier de Yorokoguiya toujours dans l’ambition de  » Construire des infrastructures sportives pour servir le football guinéen « . Le Syli national n’est pas en reste. Le stade Général Lanssana Condé est remis aux normes FIFA pour les matchs internationaux, aussi à la disposition des clubs en lice pour les compétitions africaines comme le Horoya, le Hafia, … 

De son côté, KPC n’est pas timide. Avec sa fondation KPC et le Hafia, il a construit une académie de football, l’académie KPC qui disposera de 4 terrains de football aux normes FIFA, un stade pour le Hafia, une réforme et une redynamisation du fonctionnement du Club. Pour sa candidature, il plane sur le bilan du président sortant Souaré, qu’il accuse être à la base de la baisse du rand de la Guinée dans le classement des équipes africaines. Il annonce des changements dans la gestion du football guinéen, une gestion du football basé sur les résultats. Il entend promouvoir la Guinée et la repositionner sur l’échiquier footballistique africain et mondial, avec une autre gestion des internationaux et joueurs binationaux, la construction d’infrastructures, la formation, etc.

Tous ces projets et toutes ces réalisations ne font que faire le bonheur des amoureux du ballon rond en Guinée ; une concurrence relativement saine qui permet de rehausser le niveau des infrastructures et du foot guinéen. Que le meilleur candidat gagne, pour le meilleur du football guinéen et africain en général.

Sako Gustave

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina : Abdoul Karim SANGO et les étudiants de Nazi Boni échangent sur le passage à la Ve République

Abdoul Karim SANGO, président du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), a animé une conférence publique le samedi 12 juin 2021 à l’université Nazi...

Création des forces spéciales par le Président du Faso: Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard.

Ceci est une déclaration du Pr Abdoulaye SOMA, Président du mouvement Soleil d'avenir sur la création des forces spéciales. Je salue la création des forces...

MOUVEMENT SENS : Le mouvement SENS déroule ses objectifs

Le mouvement SENS a tenu une Assemblée Générale Souveraine. Cette cérémonie qui a débuté le vendredi 11 juin à été clôturée ce jour samedi...

ATTAQUE DE SOLHAN : Les populations de Dori et Djibo expriment leur mécontentement

Les populations de Dori et Djibo ont manifesté ce jour 12 juin. Les uns pour demander plus de sécurité pour le Sahel, les autres pour...

Vous aimeriez aussi