Jazz à Ouaga : la 29e édition sous le signe de la paix et de la cohésion sociale

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Du 28 mai au 5 juin 2021 se tiendra la 29e édition du festival international Jazz à Ouaga. C’est l’annonce faite dans la matinée du lundi 17 mai 2021 à Ouagadougou par L’Association Jazz à Ouaga. Le thème retenu cette année est « Jazz, Paix et cohésion sociale ».

« Célébrer le jazz comme un symbole mondial de paix et de dialogue entre toutes les cultures car les vertus de cette musique est force de paix, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples », tel est l’objectif général recherché par la 29e édition du festival.

L’ouverture et la clôture du festival se feront à l’Institut Français. Aussi la cours du FESPACO recevra le festival OFF qui représente selon les initiateurs, un lieu d’expérimentation et un véritable tremplin pour la relève du jazz au Burkina Faso.

Pendant 10 jours, des artistes de renommée internationale se succèderont sur les différentes scènes du festival pour des soirées riches en sonorités blues et jazz. Jazz à Ouaga, c’est également « la caravane de la paix au Sahel ». Une caravane qui vise à promouvoir la paix, la sécurité et la cohésion sociale au sein des communautés dans la région du Sahel. Elle va sillonner les camps des personnes déplacées internes de Dori, Kaya, Kongoussi et Ouahigouya.

Pour Abdoulaye DIALLO, président du festival Jazz à Ouaga, en fêtant le Jazz, ils célèbrent bien plus que la musique. « Nous célébrons aussi la créativité, les partenariats, les collaborations et la liberté d’expression, toute chose qui promeut les objectifs de développement durable et favorise le dialogue entre les cultures », a-t-il ajouté.

En rappel, c’est depuis 28 ans que Jazz à Ouaga demeure fidèle aux valeurs qui font son succès : la qualité de sa programmation musicale, l’engagement bénévole et la fidélisation du public rendu possible grâce à des soutiens de partenaires multiformes et variés.

Léa SAMA

Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso: le MPS et l’UNIR/PS s’unissent pour renforcer le sankarisme

C'est officiel, le parti de l'œuf de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA et celui de Yacouba Isaac ZIDA dirigé par le Pr Augustin LOADA ne...

5e Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats distingués à Kosyam

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 mardi 2021 la journée de l’excellence scolaire pour l’année 2021 au palais...

Fermeture des frontières : Le conseil de l’économie informelle sensibilise plaide pour leur réouverture

Le Conseil national de l’économie informelle (CNEI-BF) était chez le Mogho Naaba dans la matinée du 3 août 2021. Objectif, présenter le bureau national...

Devoir de redevabilité : le Conseil Régional du Centre dresse son bilan

Le Conseil Régional du Centre a fait le bilan de ses activités de 2016 à 2021, ce mardi 3 août 2021 à Ouagadougou. Un...

Vous aimeriez aussi