MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRES : Rencontre d’échanges entre la direction politique et les hommes de médias

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Le lundi 17 mai 2021, la direction politique du MPP, avec à sa tête son président Simon Compaoré a rencontré les journalistes afin d’échanger sur la situation nationale et la vie du parti. La rencontre a eu lieu au siège national du parti à Ouagadougou.
La double consultation nationale du 22 novembre 2020 a été ponctuée par le triomphe du candidat Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle et par la consolidation du MPP par 56 sièges à l’Assemblée nationale. Ainsi, dans le but d’échanger sur la situation nationale et la vie du parti afin de trouver des moyens d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du programme présidentiel, la direction politique du MPP a convié une rencontre d’échanges avec les hommes de médias. En effet, le 6 avril 2021 a marqué les 100 premiers jours du second mandat de Roch Marc Christian Kaboré. Pour Simon Compaoré, une des préoccupations du président du Faso, a été la réconciliation. A l’entendre, c’est dans le souci de respecter sa promesse de campagne d’engranger le pays sur la voie de la réconciliation nationale, que le président Roch Kaboré a mis en place un ministère consacré à la réconciliation nationale. Ce ministère dit-il, s’est immédiatement mis au travail et à voir l’organisation des rencontres, le processus de réconciliation nationale aboutirait. Il a également été question du système éducatif qui est la cause de diverses manifestations chez certains élèves. A cela, le président du parti a tenu a informé que chaque acteur de ce domaine devra jouer sa partition pour la bonne marche de l’Education au Burkina Faso. Autre point d’échanges, c’est le terrorisme. « Le MPP regrette ce regain de terreur et invite le gouvernement à poursuivre ses efforts dans le renforcement des capacités opérationnelles des FDS et des VDP. Pour toutes les victimes tombées sous les balles des forces du mal, le MPP exprime aux proches des disparus sa sympathie et par ailleurs, formule des souhaits de prompt rétablissement aux blessés », a-t-il soutenu. Aussi, la question des sanctions contre certains membres du parti, la COVID 19, les engagements des ministres dans la mise en œuvre du programme présidentiel, sont autant de questions abordées lors de la conférence de presse. Simon Compaoré, a conclu en informant que dans quelques mois un congrès va se tenir et que lors de ce congrès le MPP va procéder à la mise en place d’une nouvelle direction politique.
Arnaud BAKOI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

4e édition de la foire Burkin’daaga de l’association Burkina Wa-mêdo: Du 26 octobre au 1er novembre à Ouagadougou

L’association Burkina Wa-mêdo a organisé une conférence de presse le 28 juillet à son siège à Ouagadougou. L'objectif était...

Crise à la CENI: le MPC de Idrissa NOGO estime que l’opposition tente de déstabiliser les institutions de la république

Le Mouvement des peuples citoyens (MPC) de Idrissa Nogo, a animé une conférence de presse ce mercredi 28 juillet 2021 à Ouagadougou dans laquelle...

Dialogue national au Burkina: Me Hermann Yaméogo pose comme préalable la réconciliation nationale

Le mouvement rupture positive (Réconciliation, refondation, reprise) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur la situation nationale portant sur la réconciliation...

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : L’ULBF veut recruter 25 000 combattants pour la libération du pays

L’Union pour la libération du Burkina Faso (ULBF) a organisé une conférence de presse le mardi 27 juillet 2021 à Ouagadougou. Objectif, annoncer son...

9e édition du TAC : Les Premiers ministres burkinabè et ivoirien coprésident un Conseil conjoint de Gouvernements

Dans le cadre de la 9e conférence au sommet des chefs d'Etat du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte...

Vous aimeriez aussi