Niger : Seyni OUMAROU est le nouveau président de l’Assemblée Nationale de la 3e législature de la 7e République

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

Seyni OMAROU, a été élu président de l’Assemblée Nationale nigérienne ce mardi 23 mars 2021, pour les 5 prochaines années,  au titre de la 3ème Législature de la 7ème République.

Seul candidat au poste président de l’Assemblée Nationale, Seyni OUMAROU a été élu avec 129 voix composant les députés de la Majorité parlementaire, ceux de l’opposition ayant quitté la plénière.

Seyni Oumarou est né le 9 août 1950 à Tillabéry, à l’ouest du Niger. Il est le président du MNSD Nassara. Il a été candidat aux élections présidentielles de décembre 2020, Président de l’Assemblée Nationale du 27 novembre 2009 au 18 février 2010 et ancien Premier Ministre du Niger du 3 juin 2007 au 23 septembre 2009, M. Seyni Oumarou a, après ses études primaires et secondaires 1er cycle, fréquenté le Lycée technique Maradi où il a obtenu son baccalauréat en 1970, puis l’École supérieure de commerce de Lyon, d’où il est sorti avec un diplôme en gestion.

Président du MNSD depuis février 2009, M. Seyni Oumarou fut par trois fois candidat de ce parti à l’élection présidentielle, notamment en 2011, année à laquelle il termine deuxième du premier tour avant de se faire battre au second tour du 12 mars par le Président Issoufou Mahamadou.

Lors de la présidentielle de décembre 2020, M. Seyni Oumarou arrive 3ème. En vue du second tour, il se rallie à la candidature de Mohamed Bazoum, le candidat du PNDS arrivé en tête du premier tour et vainqueur du second tour.

Le nouveau Président du Parlement doit prêter serment devant la Cour Constitutionnelle pour entrer en fonction et conduire l’élection des autres membres du bureau, ainsi que ceux des différentes Commissions générales permanentes.

Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

4e édition de la foire Burkin’daaga de l’association Burkina Wa-mêdo: Du 26 octobre au 1er novembre à Ouagadougou

L’association Burkina Wa-mêdo a organisé une conférence de presse le 28 juillet à son siège à Ouagadougou. L'objectif était...

Crise à la CENI: le MPC de Idrissa NOGO estime que l’opposition tente de déstabiliser les institutions de la république

Le Mouvement des peuples citoyens (MPC) de Idrissa Nogo, a animé une conférence de presse ce mercredi 28 juillet 2021 à Ouagadougou dans laquelle...

Dialogue national au Burkina: Me Hermann Yaméogo pose comme préalable la réconciliation nationale

Le mouvement rupture positive (Réconciliation, refondation, reprise) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur la situation nationale portant sur la réconciliation...

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : L’ULBF veut recruter 25 000 combattants pour la libération du pays

L’Union pour la libération du Burkina Faso (ULBF) a organisé une conférence de presse le mardi 27 juillet 2021 à Ouagadougou. Objectif, annoncer son...

9e édition du TAC : Les Premiers ministres burkinabè et ivoirien coprésident un Conseil conjoint de Gouvernements

Dans le cadre de la 9e conférence au sommet des chefs d'Etat du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte...

Vous aimeriez aussi