Procès Thomas SANKARA : Comparution des témoins absents par visioconférence

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...
L’audience du procès sur l’assassinat du président Thomas SANKARA et de ses 12 compagnons a repris ce lundi 25 octobre 2021 devant le tribunal militaire délocalisé à la salle des banquets de Ouaga 2000.
Elle avait été suspendue le 11 octobre dernier, quelques heures après l’ouverture du procès, pour permettre à des avocats de la défense commis d’office de prendre davantage connaissance du dossier.
L’audience de ce lundi 25 octobre 2021 a concerné l’appel nominatif des témoins des différentes parties au procès. Suite à l’appel plusieurs témoins manquaient à l’appel. Ces absents sont pour la plupart hors du pays.
Le procureur militaire dans ces réquisitions a suggéré que l’on arrête la liste des témoins avec ceux qui sont présents en attendant que les absents reviennent. Et de faire application de l’article 119 du code de procédure militaire qui stipule que lorsqu’un témoin est absent, le tribunal militaire peut passer outre aux débats; si l’intéressé a déposé à l’instruction, lecture de cette déposition peut être donnée à la demande du défenseur ou du Ministère Public.
La partie civile, par la voie de Me Prosper FARAMA, a souhaité que les témoins qui sont hors du Burkina soient auditionnés par visioconférence, au regard de la durée que peut prendre le procès.
Quant à la défense, elle n’a pas émis d’objection sur la comparution des témoins par visioconférence. Le président du tribunal a autorisé l’audition des témoins par visioconférence. Mais, il insiste sur le fait que cela se fera à travers le ministère de la défense nationale et des anciens combattants via ses services informatiques en collaboration avec le parquet militaire.

Au cours de cette audience les greffiers en chef ont procédé aussi à la lecture de l’arrêt de renvoi des accusés. Les avocats de la défense ont demandé des libertés provisoires pour leurs clients.

Cette question sera statuée demain, avant la suspension de l’audience. Par ailleurs le procès reprend demain mardi à partir de 9h avec des projections vidéos et audios et la comparution du premier accusé.

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi