Réconciliation nationale : le mouvement « je suis Burkina » apporte sa contribution

On en parle

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

Burkina Faso : des secrétaires généraux du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) quitte le navire

OUEDRAOGO A. Rasmané, secrétaire Général provincial du YATENGA, KOALGA Eli (SG/OHG), BELEM Salif (SG/OULA),...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Lutte contre le terrorisme : 5 djihadistes tués, un soldat et 5 VDP décédés dans le Bam (point hebdomadaire FAN)

Les Forces Armées Nationales ont fait le point hebdomadaire des opérations de sécurisation du...

Politique : le parti Burkina Yirwa de Étienne Traoré quitte la majorité pour l’opposition

Dans le communiqué du ministère de l'Administration territoriale et de la décentralisation d'hier lundi...

Le mouvement « je suis Burkina » a tenu une conférence ce jeudi 1er avril 2021 à Ouagadougou dans le but de restituer les résultats des travaux menés depuis 2019  comme contribution du mouvement à l’aboutissement de la réconciliation nationale.

Le mouvement « je suis Burkina », dont le récépissé date de 2018 est une association qui œuvre dans la sphère des organisations de la société civile. Son domaine d’intervention est la tolérance et ses objectifs sont entre autre la recherche de la paix, l’unité nationale, la cohésion sociale et la réconciliation nationale.

Abdoul Aziz BOUGMA, coordonnateur du mouvement « Je suis Burkina »

Selon le coordonnateur du mouvement, Abdoul Aziz BOUGMA, les objectifs de l’association font d’elle une organisation proche de la population. En effet, le mouvement a tenu des rencontres d’échanges à Ouagadougou et dans les autres régions du pays. Pendant ces différentes tournées il ressort que « pour finir avec les difficultés et les problèmes que connaissent notre pays, il nous faut une réconciliation nationale véritable », déclare Abdoul Aziz BOUGMA. Il rappelle que « Les conclusions de cette conférence seront transmis au président du Faso et au ministère en charge  de la réconciliation nationale pour exploitation ».

« Nous avons connu 3 tentatives de réconciliation qui ont échoués, mais cette fois ci la situation est différente. Pour le parrain d’honneur », Alidou OUEDRAOGO, parrain d’honneur du mouvement. Il indique que le pays a connu des situations qui ont déchiré le tissu social.

Pour lui, pour une bonne réconciliation il y a des éléments en plus du HCRUN, et de la justice bien structurée. « Nous avons des tribunaux de grandes instances, des tribunaux coutumiers, des tribunaux d’appel. Au lieu de nous disperser on peut confier l’ensemble des dossiers à la cours d’appel de Ouagadougou et les juges se chargeront de la répartition des dossiers ».

Léa SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina : le forum des libéraux explique la sociale démocratie et le social libéralisme

Le forum des libéraux du Burkina a organisé un panel de haut niveau sur le thème « Rôle et place des idéologies politiques au...

Burkina Faso/ Covid19: 20 nouveaux cas confirmés et 00 décès à la date du 8 avril 2021

Communiqué Coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso A la date du 08 avril 2021, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme...

Santé: inauguration du 1er centre de Radiothérapie au Burkina Faso

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé à l'inauguration, le vendredi 09 avril 2021, du 1er Centre de radiothérapie de Bogodogo...

Burkina Faso/Covid19 : 31 nouveaux cas confirmés et 02 décès à la date du 7 avril 2021

Ouagadougou, le 08 avril 2021   Communiqué   Coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso A la date du 07 avril 2021, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina...

Vous aimeriez aussi