SANTE : Inauguration du Centre National de Référence en Médecine Physique et Réadaptation à Tengandogo

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Sous la présidence du ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo et la co-présidence du ministre des Sports et des Loisirs, Dominique Nana, la présence de Édith Clémence Yaka et du représentant de l’Ambassade du Royaume de Belgique, Jean-Jacques Quairiat, un nouveau centre de santé a été inauguré. Cette cérémonie d’inauguration a eu lieu le vendredi 14 mai 2021 à Tengandogo.

D’un coût de réalisation de 560 millions FCFA soit 851 700 Euro, ce nouveau centre est construit sur une surface d’environ 1 000 mètre carré avec une fondation permettant de réaliser un niveau supplémentaire. Dans son fonctionnement optimal, il est censé pouvoir accueillir 150 patients au moins par jour. Ce centre offrira un cadre de prestation clinique dont la consultation spécialisée en médecine physique et rééducation, la rééducation adulte, la rééducation enfant, la périnéologie, l’ergothérapie, l’orthophonie et l’hydrothérapie. Pour le Pr Charlemagne Ouédraogo, en plus des prestations cliniques, ce centre sera le lieu de stage principal pour les étudiants de la future filière de formation de licence en kinésithérapie prévue pour la rentrée scolaire 2021-2022. A l’entendre, ce centre vient combler un besoin du système sanitaire, qui vise à renforcer le plateau technique pour les personnes qui vivent avec un handicap. Le ministre de la santé a par ailleurs rassuré de la bonne marche de ce centre, tant sur le plan humain que matériels. « Les équipements sont déjà là. Aussi, nous avons non seulement des ressources humaines disponibles pour déjà commencé le travail. Il y a également d’autres ressources humaines qui sont en cours de formation », a-t-il indiqué. A l’en croire, grâce au centre nouvellement inauguré, il est prévu l’ouverture d’un centre de formation de sorte à ce que les ressources humaines soient non seulement disponibles, mais aussi capables de faire fonctionner le centre déjà établi. Selon Wim Schalenbourg, chargé d’affaires à l’Ambassade de Belgique au Burkina Faso, le gouvernement Belge, Wallonie Bruxelles International, l’Association pour la promotion de la Formation et de l’Education à l’Etranger et l’Université Catholique de Louvain collaborent depuis plusieurs années pour le développement de la Médecine Physique et Réadaptation en Afrique et plus spécialement dans le domaine de la Kinésithérapie. « Ce centre construit, vise à améliorer l’accès aux soins de réadaptation aux personnes atteintes d’une incapacité avec une attention particulière pour les personnes les plus vulnérables notamment les personnes handicapées, les femmes et les enfants », a-t-il soutenu. Concernant le cas des matériels en désuétude dans certains centres de santé, Charlemagne Ouédraogo a informé que cela a été déjà penser et qu’un département au niveau du ministère de la Santé a comme mission d’assurer l’accompagnement des infrastructures qui auront besoin de maintenance préventive ainsi que de réparation en cas de pannes.

Arnaud BAKOI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Lutte contre le trafic illicite des drogues au Burkina Faso : un trafiquant stoppé par la Police Nationale.

Douze (12kg) kilogrammes de cannabis, c’est la quantité de drogue saisie à la date du 30 mai 2021, par l’Unité Anti-Drogue (UAD) de la...

Burkina : Abdoul Karim SANGO et les étudiants de Nazi Boni échangent sur le passage à la Ve République

Abdoul Karim SANGO, président du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), a animé une conférence publique le samedi 12 juin 2021 à l’université Nazi...

Création des forces spéciales par le Président du Faso: Mieux vaut tard que jamais, mais mieux vaut à temps que tard.

Ceci est une déclaration du Pr Abdoulaye SOMA, Président du mouvement Soleil d'avenir sur la création des forces spéciales. Je salue la création des forces...

MOUVEMENT SENS : Le mouvement SENS déroule ses objectifs

Le mouvement SENS a tenu une Assemblée Générale Souveraine. Cette cérémonie qui a débuté le vendredi 11 juin à été clôturée ce jour samedi...

Vous aimeriez aussi