Situation nationale : le mouvement « on n’en peut plus » dénoncera toujours l’incapacité et l’incompétence du régime

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Le mouvement « on n’en peut plus » a dénoncé l’incapacité et l’incompétence du gouvernement de Roch Marc Christian KABORE lors d’une conférence de presse ce mercredi 22 septembre 2021.

« La manière de gouverner du président KABORE n’est pas la bonne, il faut qu’il trouve des gens compétents à la tête des institutions« , a déclaré Mohamadi OUÉDRAOGO dit Madi de goughin, coordonnateur du mouvement on n’en peut plus. Pour lui, les différentes interpellations ont pour but d’attirer l’attention du président à reconsidérer certaines décisions afin de prendre des mesures pour la résolution des problèmes. Il estime que les burkinabè n’ont plus de larmes mais du sang qui jaillit de leur cœur.

A l’en croire la situation nationale ne fait qu’empirer. Et ce depuis l’arrivée du régime MPP au pouvoir. « Pour moins que cela nous sommes sortis dans les rues en 2014 pour faire partir le président Blaise COMPAORÉ. Mais nous ne voulions pas en arriver là avec le pouvoir en place raison pour laquelle nous attirons son attention. Nous sommes un mouvement non violent« , a fait savoir Madi de Goughin. Il souligne que la demande de démission du président n’est pas exclut.

« Si le président KABORE aime les burkinabè, qu’il travaille avec les gens qui ont les compétences nécessaires » a-t-il conclu.

Léa SAMA

OEil Du Faso

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi