Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la Guinée et le Mali : Ouverture des travaux

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et ses pairs de l’espace CEDEAO ont entamé ce jeudi 16 septembre 202 à Accra, les travaux de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest sur les crises politiques en Guinée et au Mali.
Ces travaux qui se déroulent à huis clos ont été précédés par une cérémonie d’ouverture marquée par le discours du président en exercice de la CEDEAO, Nana Dankwa Akufo-Addo, président de la République du Ghana .
Dans son intervention, l’hôte de la rencontre a salué la tenue de ce sommet qui est comme «un témoignage éloquent de l’engagement de la CEDEAO en faveur de la paix, de la démocratie et de la solidarité dans notre sous-région».
Il s’agit d’avoir des «discussions plus approfondies sur la situation en Guinée et au Mali», a-t-il déclaré. Le président Akufo-Addo a expliqué que le 10 septembre dernier, une mission de haut niveau à été envoyée par les chefs d’Etat en Guinée pour «une évaluation de la situation».
Le rapport produit par cette mission fera l’objet d’un examen au cours de ce sommet. Selon le président en exercice de la CEDEAO, la conférence des chefs d’Etat va également se pencher sur le rapport du médiateur de la CEDEAO pour le Mali, l’ancien président du Nigéria Jonathan Goodluck.
L’ambition déclarée des chefs d’Etat au cours de ce sommet extraordinaire est de «prendre des décisions éclairées» en vue d’aboutir à des «solutions durables», a ajouté le président en exercice de la CEDEAO.
Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Selon L’UPC Pour l’UPC, la colère des citoyens burkinabè qui s’expriment est LÉGITIME.

Compte-rendu de la deuxième session ordinaire du Bureau Politique National de l’UPC, tenue le 29 novembre 2021 à Ouagadougou   Le...

Burkina Faso : COMPTE rendu du conseil des ministres du mercredi 01 Décembre 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 1er DECEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 1er décembre 2021, en séance ordinaire, de...

Burkina Faso : COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 25 novembre 2021, en séance ordinaire,...

Marche du 27 novembre  Le CAP s’en démarque 

Marche du 27 novembre Le CAP s’en démarque   Le Cadre d’action pour la patrie a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2021. Objectif, se...

Marche du 27 novembre Un  collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures  pour empêcher les manifestations dans la zone des...

Marche du 27 novembre Un collectif de commerçants exige du gouvernement la prise de mesures pour empêcher les manifestations dans la zone des commerces   Le Collectif...

Vous aimeriez aussi