TCHAD : Le collectif des tchadiens au Burkina exigent des mesures radicales contre le Conseil Militaire de la Transition (CMT)

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

SECTEUR DE LA SANTE : Inutile de vouloir cacher la Honte

SECTEUR DE LA SANTE Inutile de vouloir cacher la honte ! Depuis quelques jours, une vidéo...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Burkina Faso : des secrétaires généraux du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) quitte le navire

OUEDRAOGO A. Rasmané, secrétaire Général provincial du YATENGA, KOALGA Eli (SG/OHG), BELEM Salif (SG/OULA),...

Les tchadiens résidant au Burkina Faso ont menés une marche à Ouagadougou. Objectif, condamner les répressions contre les manifestations à N’Djamena et exiger que la transition soit remise aux civils. Cette manifestation a eu lieu le vendredi 30 avril 2021 à Ouagadougou.
C’est devant l’ambassade du Tchad que le collectif a mené la marche de protestation à l’issu de laquelle une déclaration a été livré. Dans cette déclaration le collectif a déclaré avoir été pris de court par l’annonce de la mort de Idriss Deby. Toutefois, Masbé Ndengar, coordonnateur du Mouvement et ses camarades ont dit avoir fait le constat que cette situation a engendré un ensemble de démarches qui se sont soldées par un coup d’Etat et cela avec l’appui de la France. « A l’issue de cette mascarade et la remise en cause de la souveraineté, le fils du dictateur a été choisi et au détriment de l’ordre constitutionnel selon lequel c’est le président de l’Assemblée nationale qui doit assurer la transition pour une durée de 90 jours sanctionné par l’organisation des élections », a soutenu Masbé Ndengar au nom du collectif. Par la voix de leur coordonnateur, le « collectif des tchadiens indigné » résident au Burkina Faso dit condamné la prise du pouvoir par des voies anti-démocratiques et anticonstitutionnelles et réitère son appel à une transition purement civile et l’organisation dans les brefs délais des assises nationales inclusives. « Les informations que nous avons à notre disposition font état des répressions systématiques et des tirs à balles réelles sur des manifestants qui ont fait une dizaine de morts. Nous condamnons avec fermeté cette barbarie d’un autre siècle et appelons à la démission du CMT dirigé par l’un des fils du dictateur Deby », a-t-il indiqué. Le collectif a par ailleurs, exhorté la communauté internationale et particulièrement la France à cesser tout soutien au CMT. Il a également appelé à la poursuite des commanditaires de la mort des manifestants ainsi qu’à la libération des manifestants arrêtés lors des manifestations du 27 avril 2021. « Le collectif de tchadiens indignés résidents au Burkina exige des sanctions contre les militaires au pouvoir et leurs collaborateurs et décide d’amplifier les actions de protestations jusqu’à rétablissement de l’ordre constitutionnel », a conclu Masbé Ndengar, coordonnateur du Mouvement.
Oeildufaso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

MESSAGE DU MINISTRE D’ETAT, MINISTRE AUPRES DU PRESIDENT DU FASO CHARGE DE LA RECONCILIATION NATIONALE ET DE LA COHESION SOCIALE A L’OCCASION DE LA...

Notre pays le Burkina Faso, jadis considéré comme un havre de paix et de stabilité, fait face depuis 2016 à une crise multidimensionnelle marquée...

Burkina: Message du Médiateur du Faso aux communautés musulmanes et chrétiennes

  A l’occasion de la célébration conjointe de la fête de l’Aïd El fitr et de l'ascension, j'ai une pensée pieuse à l'endroit de l'ensemble...

PRÉSIDENTIELLE AU BENIN : Le président français passe un message

Suite à la réélection de Patrice Talon à la présidence du Bénin, le président français, Emmanuel Macron lui a adressé un message. C'était le...

Lutte contre la fraude fiscale : Des présumés auteurs de fraude portant sur plus de 16 milliards de francs CFA mis aux arrêts par...

Ce sont quatre (04) individus qui viennent d’être mis aux arrêts par la Police Nationale, à travers la Division des Investigations Criminelles (DIC) de...

Vous aimeriez aussi