USA : Sur l’épineux sujet des armes, Joe Biden avance à petits pas

On en parle

Communauté Musulmane du Burkina Faso: le Ministre de l’administration territoriale met en garde le président sortant

Le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation a mis en...

Burkina Faso : des secrétaires généraux du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) quitte le navire

OUEDRAOGO A. Rasmané, secrétaire Général provincial du YATENGA, KOALGA Eli (SG/OHG), BELEM Salif (SG/OULA),...

SOFATO : des concentrés de tomate made in Burkina d’ici décembre 2021

L’usine de transformation de la tomate dénommée Société Faso Tomate (SOFATO) qui est une...

Lutte contre le terrorisme : 5 djihadistes tués, un soldat et 5 VDP décédés dans le Bam (point hebdomadaire FAN)

Les Forces Armées Nationales ont fait le point hebdomadaire des opérations de sécurisation du...

Politique : le parti Burkina Yirwa de Étienne Traoré quitte la majorité pour l’opposition

Dans le communiqué du ministère de l'Administration territoriale et de la décentralisation d'hier lundi...

Après les tueries d’Atlanta, de Boulder et d’Orange, le président américain présente plusieurs mesures pour limiter la prolifération des armes à feu. Des annonces cosmétiques, faute de majorité au Congrès

Chaque nouvelle fusillade de masse aux Etats-Unis remet tristement sur la table l’insoluble débat sur le contrôle des armes à feu. Après un mois de mars particulièrement meurtrier, ponctué par trois tueries en moins de deux semaines, Joe Biden présente ce jeudi, vers 18 heures (heure de Paris), six mesures pour lutter contre «l’épidémie» de violence armée, qui a fait l’an dernier plus de 43 000 morts dans le pays.

Mais face à l’hostilité des républicains et de certains démocrates au Sénat, qui empêchent toute réforme restrictive d’envergure, Joe Biden doit se contenter de ses pouvoirs exécutifs, modestes en la matière, que son successeur aura tout loisir de détricoter.

La Maison Blanche veut d’abord réglementer les «armes fantômes», ces kits accessibles sur Internet pour fabriquer artisanalement son arme en une trentaine de minutes pour certains. Dépourvues de numéro de série, elles sont intraçables par les autorités et échappent à toute forme de contrôle. Merrick Garland, le ministre de la Justice, sera aussi chargé de proposer d’ici deux mois un texte pour inclure les armes équipées d’un stabilisateur – qui permet de viser plus précisément – dans la législation en vigueur, le National Firearms Act (1934), qui prévoit un contrôle des antécédents psychologiques et juridiques des acheteurs d’armes neuves.

 

Source : Libération

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina : le forum des libéraux explique la sociale démocratie et le social libéralisme

Le forum des libéraux du Burkina a organisé un panel de haut niveau sur le thème « Rôle et place des idéologies politiques au...

Burkina Faso/ Covid19: 20 nouveaux cas confirmés et 00 décès à la date du 8 avril 2021

Communiqué Coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso A la date du 08 avril 2021, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme...

Santé: inauguration du 1er centre de Radiothérapie au Burkina Faso

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé à l'inauguration, le vendredi 09 avril 2021, du 1er Centre de radiothérapie de Bogodogo...

Burkina Faso/Covid19 : 31 nouveaux cas confirmés et 02 décès à la date du 7 avril 2021

Ouagadougou, le 08 avril 2021   Communiqué   Coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso A la date du 07 avril 2021, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina...

Vous aimeriez aussi